Santé : quelle eau boire ? (eau du robinet, en bouteilles, filtrée, revitalisée)

Eau du robinet et eau embouteillée… peut-on avoir confiance ?

Toutes deux d’origine souterraine, l’eau du robinet (qui provient également à 40% d’eaux superficielles) et l’eau minérale en bouteilles ne sont pas soumises à la même législation en France.

Si l’eau du robinet subit en effet un grand nombre d’opérations et de traitements chimiques depuis son captage jusqu’à sa distribution pour répondre aux 54 paramètres de potabilité très stricts définis par le décret du 20 décembre 2001 (dégrillage/tamisage, floculation, filtration, ozonation, chlorification..), les eaux minérales en bouteilles, contrairement à l’eau du robinet, peuvent contenir, selon les marques, des taux de minéraux très élevés qui font leur particularité et influent sur l’achat des consommateurs selon leurs besoins spécifiques : calcium, potassium, magnésium.

Si, dans les deux cas, les concentrations de produits toxiques sont strictement réglementées et surveillées, la méfiance des consommateurs vis à vis de l’eau du robinet ne cesse de croître dans un contexte agité où rapports pro et anti potabilité de l’eau du robinet se répondent.

S’il est vrai que la fréquence des contrôles, la modernisation des réseaux d’assainissement, l’abandon des captages litigieux ou encore la multiplication des stations de traitement limitent fortement aujourd’hui tout risque de pollution de l’eau en France, certaines études sérieuses ont pointé du doigt des dysfonctionnements fréquents au niveau des petites localités rurales qui influent sur la qualité de l’eau ; WWF France pour sa part s’inquiète, dans une étude datant de 2011, de ‘l’effet cocktail’ de certains ‘polluants dangereux’ présents à la fois ‘dans l’eau du robinet et l’eau en bouteilles‘.

La consommation d’eau en bouteilles, après une forte croissance ces dernières années, diminue régulièrement, principalement pour des raisons économiques (l’eau embouteillée coûte de 200 à 500 fois plus chère que l’eau du robinet) et écologiques (l’impact négatif sur la planète avec la multiplication des déchets et l’énergie utilisée pour la fabrication, la distribution).

Certains français se tournent aujourd’hui vers des solutions individuelles de traitement et de filtration de l’eau à installer à l’arrivée de leur installation d’eau potable.

Les eaux dites ‘alternatives’ : les points forts de l’eau filtrée, dynamisée, revitalisée…

Les solutions de traitement individuel de l’eau apportent des réponses adaptées aux consommateurs soucieux de la pureté de l’eau, de sa qualité sanitaire et de son goût agréable.

Si plusieurs solutions de filtration existent (carafe filtrante, filtre sous évier sur charbon actif..), l’osmose inverse, qui ne laisse passer exclusivement que les molécules d’eau, est un système de purification très performant.

Mise au point par la NASA, la technique de l’osmose inverse permet, grâce à une membrane de 0,0001 micron qui filtre tous les éléments indésirables nocifs à la santé pour l’homme (virus, microbes, bactéries, pesticides, plomb, mercure…), d’obtenir une eau purifiée idéale en termes de ph (légèrement acide), conductivité et résistivité (rôle dans le fonctionnement des reins), propriétés anti-oxydantes, teneur en sels minéraux…

Les systèmes permettant de dynamiser ou revitaliser l’eau, couplés à un système de filtration efficace comme l’osmoseur, procurent une eau semblable à l’eau naturelle en mouvement (eau de source, eau de pluie…).

Si la structure des molécules de l’eau du robinet est largement transformée par les opérations de potabilité tout au long de son parcours (captage, acheminement, traitements chimiques…), les revitaliseurs ou dynamiseurs ont pour objectif :

• de redonner à l’eau ses propriétés vitales originelles grâce à leurs actions combinées de tourbillonnement, résonance et magnétisation ;
• de transformer ainsi une eau ‘morte’ en eau ‘vivante’ mieux oxygénée aux qualités physiques et gustatives retrouvées : moins oxydante, mieux assimilable par l’organisme, plus hydratante, sans chlore, agréable pour la peau…


Afin de recevoir notre livre blanc gratuit, merci de bien vouloir compléter le formulaire ci-dessous:

J'accepte de recevoir des informations complémentaires pour éliminer définitivement le calcaire de mon eau.
* Informations obligatoires